Disons que pour l'instant, on travaille dans l'ombre...