Colette / Debussy 

«Il joue Debussy avec raffinement, elle dit Colette avec gourmandise et sensualité» Sud Ouest

 

«Une petite friandise qui pourrait se déguster seule dans un secret plaisir égoïste ou en société, dans une saveur partagée» Sud Ouest

  
Textes de Colette issus des recueils “
La Femme Cachée” et “Les Vrilles de la Vigne”
 La femme cachée, Un soir, L’aube, La Main, Nuit blanche
 
Oeuvres de Claude Debussy
 Minstrels, Pagodes, Terrasse des audiences du clair de lune, Clair de lune, Ce qu'a vu le vent d'ouest,
Soirée dans Grenade
 
  

Mathilde Maumont est comédienne et chanteuse. Depuis plus de 20 ans, elle explore les différents registres avec délectation. C'est avec ardeur qu'elle porte sur scène les textes de Colette qu'elle aime tant.

Jean Philippe Guillo est pianiste. De formation classique, il a parcouru le monde en tant que pianiste international. Il est actuellement professeur au Conservatoire National de Bordeaux.

 

Leur rencontre, surprenante, nous offre un duo élégant et gourmand.

 

Les nouvelles de Colette, délicieusement sensuelles  et cruelles, nous emportent dans l'univers feutré d'un salon empreint de liberté :

 

Une femme cachée sous son costume de Pierrot s'offre quelques heures de liberté…

Un homme n'attend plus que l'aube pour pleurer…

Une grande maison bourgeoise abrite des amours impossibles…

Une jeune mariée s'épouvante de la vie de résignation qui l'attend…

Une nuit blanche accueille les pensées secrètes d'une dormeuse…

 

La musique de Claude Debussy, subtile et évocatrice, colore l'atmosphère. Une invitation à déguster l'audace de ces deux artistes à travers l'entrelacement de la musique et des mots.    

 

 
 

 

 
Ce spectacle peut se jouer également dans les salons des particuliers, il suffit d'un piano et de quelques amis...
 

- public adulte, durée 1 h  -

 

Le public en parle :

"Nous avons poussé la porte et nous apprécié ce moment vraiment sublime" Daniel Chilon à Saint Savin

"Soirée musicale et goutue. Sensualité, espièglerie et charme ( au sens enchanté) " Jean François Rousseau