De l'Estuaire aux Caps...

Création prévue le 20 août 2021 à Blaye
Représentations à Gauriac le 3 septembre, à Bourg le 18 septembre

 

L'origine du projet

Au printemps dernier, Imagine a été contactée par Bernard Belair, membre de l'association de sauvegarde du patrimoine de Gauriac et du Conservatoire de l'Estuaire de la Gironde. Il nous a remis un ensemble de documents évoquant les capitaines au long cours ayant vécu à Gauriac. Connaissant le travail de la compagnie et son engagement sur le territoire, il lui paraissait évident qu'Imagine serait susceptible d'être intéressée par cette thématique. En effet ! Alléchés par la lecture de ces documents et curieux d’en connaître davantage, nous avons commencé à nous passionner pour l'histoire maritime de Gauriac puis des ports alentours et nous en avons découvert l'étonnante richesse et surtout l'importance que revêtait jusqu'au XIXème siècle la marine marchande pour les ports de l'estuaire.

 

   

Des documents précieux

Les capitaines au long cours ont laissé derrière eux des carnets de bords de leurs voyages commerciaux à travers les mers du globe à la recherche d'épices, et certains récits ont été relatés par leurs descendants.

- Carnet de bord du capitaine Landard à bord du Magellan (1880) - "Mon premier voyage sur la vaste étendue de mer 1854-1855" par le mousse Gaignerot, embarqué sur le Schems - Carnet de bord du capitaine Grimard à bord du trois mâts La Rose (1863) - "Un Gauriacais, roi de Raiatea" d'après le récit du docteur Grimard (1903-1973), descendant du capitaine Grimard

Pour apporter une dimension onirique et littéraire à ces récits essentiellement factuels, nous avons récolté un certain nombre de textes et poèmes de grands auteurs de la fin du XIXème siècle décrivant la vie en mer. Ces textes se mêleront habilement aux récits locaux.

- "L'homme qui rit" de Victor Hugo
- "Mon Frères Yves" de Pierre Loti
- Poèmes de Théophile Gautier, Charles Baudelaire, Emile Verhaeren, Renée Vivien

 

Imagine à l'œuvre

Les artistes d'Imagine ont décidé de s'emparer de ces sujets afin de créer un spectacle qui relate la richesse de la vie portuaire de cette époque, l'engagement de ces hommes au péril de leurs vies, l'exotisme, la fascination du voyage et la puissance des éléments face à l'homme. Ce que nous connaissons aujourd’hui de l’univers de la marine marchande du XIXème siècle nous vient de la transmission orale ou écrite de génération en génération, d’anecdotes rapportées par le bouche à oreille, de faits consignés dans les carnets de bord. A nous de nous emparer de l'Histoire pour en tirer des histoires ! Cet attachement à notre territoire est présent dans l’écriture, il nous semble essentiel de transmettre ce lien au public, aux jeunes qui découvrent, aux anciens qui se souviennent… Ce spectacle pourra naviguer le long de l'estuaire, d'une rive à l'autre et même au-delà. Pour cela, une équipe (un équipage !) s'est formée, professionnelle et issue de la Haute Gironde, désireuse de défendre un projet à la fois artistique et patrimonial.

Emmanuelle Drahonnet - metteuse en scène
Mathilde Maumont - comédienne
David Allain - comédien
Loïc Le Guillanton - guitariste compositeur
Romain Robert - technicien décorateur
Mathieu Le Cuffec - créateur lumière
Quentin Babot Alvarez - régisseur son
 

Un environnement sonore et musical, exigeant et contemporain, ainsi qu’une mise en scène inventive feront le lien entre l'époque dans laquelle se situent les récits et le désir d'intemporalité.

 

Le spectacle

Le spectacle s’inspire de la vie des capitaines au long cours de Gauriac ayant vécu à la fin du XIXème siècle, qui ont oeuvré aux prémisses de la mondialisation. Il s'articule en plusieurs tableaux mêlant anecdotes locales, textes littéraires, poèmes mis en chanson, musiques originales ; le tout formant une grande épopée : du maritime au terrestre, de la cale du navire à la voûte céleste, du lointain au local. Nous avons choisi de mettre en avant différents points de vue, de changer le focus au cœur même des histoires racontées. Ainsi chaque tableau fait appel à des sensations et interprétations différentes : points de vue des capitaines, des armateurs, de la famille restée à terre, des inconnus des ports lointains, de créatures maritimes mythiques… Nous sommes tour à tour sur le pont du bateau, dans un bureau sur le port de Bordeaux, sur le quai de Gauriac, avec l'albatros qui survole le bateau, dans les étoiles qui guident les marins… Une galerie de personnages emergera pour nous raconter la vie à bord du navire, l’attente de ceux qui restent à terre, la puissance des éléments. Nous voulons ce spectacle comme un grand voyage : parfois sombre, avec l’âpreté de la vie à bord, tendre, quand les générations s'entremêlent, drôle, quand la poésie s'invite pour souligner la cocasserie des situations, onirique sous l’angle des éléments déchaînés, épique, dans le récit de ces formidables aventures. Un travail d'équipe, d'acteurs locaux professionnels, soucieux de mêler les arts et l'Histoire, sur un territoire à l'identité audacieuse, la Haute Gironde. L'universalité du propos permettra de porter ce spectacle au-delà des frontières de la Haute Gironde et de faire en sorte que les aventures vécues par les capitaines Landard et Grimard de Gauriac résonnent au-delà de leurs terres.

 

photo de répétitions Quentin Babot Alvarez et Mathilde Maumont, dessins Michel Vignau