Skip to main content

En l'absence de Victor Hugo

Mai 1885. Valentin Magnan, psychiatre, accueille une nouvelle patiente : Adèle Hugo.
On la dit « folle ».
Féministe avant l’heure, éprise de liberté, certes, elle l’était, comme toutes ces femmes enfermées pour ces mêmes raisons. Mais folle ?...

Nous assistons aux entretiens entre le Docteur Magnan et sa patiente : vie bouleversée, quête de l’amour absolu, connexion avec les défunts… Disposée aux techniques modernes, Adèle Hugo se prête volontiers aux expériences d’hypnose et de thérapies nouvelles menées par le médecin.

Elle se livre sans réserve puis s‘échappe parfois en composant des musiques pour ce piano qu’elle attend avec impatience. Car Adèle a un fardeau bien lourd à porter : elle est la fille de Victor Hugo !

L’absence de celui-ci renforce son omniprésence.

Adèle Hugo - Mathilde Maumont
Docteur Magnan - David Allain

Ecriture : David Allain, Mathilde Maumont
Mise en scène : Emmanuelle Drahonnet
Création lumières : Mathieu Le Cuffec
Musiques : Adèle Hugo, Loïc le Guillanton, Fabien Pauly
Costumes : Romain Courret
Accessoires : Marie Roturier

Premières : du 2 au 19 octobre 2024 au Théâtre des Beaux Arts (Bordeaux)

Le texte de la pièce va être édité aux éditions L'Harmattan Théâtres.